La date du 1er avril a pu surprendre, mais l’information est tombée en fin de journée, le MJS de l’Hérault suit sa direction nationale, s’inscrivant « en total accord avec la majorité nationale du Mouvement des Jeunes socialistes, sa Présidente et ses dirigeants, qui, en Bureau National, ont pris la décision difficile, a bien des égards douloureuse, mais salutaire et courageuse, de quitter le Parti Socialiste. » Les Jeunes socialistes Hérault « revendiquent l’indépendance du MJS, et rejoindront majoritairement Génération-s ».

La présidente du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), Roxane Lundy avait annoncé le 23 mars dernier qu’elle quittait suivie par 25 membres sur 30 du bureau national, le PS pour rejoindre Générations, le mouvement lancé par Benoît Hamon. «L’objectif est de se mobiliser pour changer l’avenir. Cinquante ans après Mai 68, le PS est devenu un Ehpad», avait-elle justifié maladroitement dans un entretien au Monde.

L’information intervient au plus mauvais moment pour le PS héraultais, alors même que l’élection d’Hussein Bourgi, Premier Secrétaire Fédéral du département : « est contestée et donne lieu a un recomptage des voix » selon l’agglo-rieuse.