Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Mardi 27 mars 2018, à Montpellier

Les JAM et LaREM Hérault appellent à la sérénité et au dialogue

Dans la journée et la nuit du jeudi 22 mars 2018, plusieurs actes de violence ont été commis à la faculté de droit et de science politique de Montpellier.

Durant la manifestation, plusieurs dizaines de contestataires ont quitté le cortège pour se rendre à la faculté de droit. S’en est suivi une assemblée générale improvisée dans une atmosphère tendue : menaces à l’encontre des étudiants, des membres du personnel, tags de l’établissement. L’occupation de l’amphithéâtre a été adoptée.
Dans la nuit de jeudi à vendredi, des personnes cagoulées munies de battes ont sorti de force les occupants, en blessant plusieurs d’entre eux qui ont été hospitalisés.

Nous condamnons fermement ces violences, qui ne doivent pas rester impunies. Nous rappelons qu’une enquête a été ouverte qui déterminera les circonstances et les personnes impliquées. Les inspecteurs généraux ont rencontré la rectrice ce lundi 27 mars.

Ces récents événements intolérables ne font que renforcer les clivages. La violence n’est jamais une réponse.

Dimanche 25 mars, la Ligue du Midi et les antifascistes ont eu des échanges virulents lors de manifestations à Montpellier concernant les événements de jeudi soir. N’oublions pas l’intérêt des étudiants et ne les laissons pas devenir inaudibles face à ces altercations hors de propos.

Dans ce climat de tensions entre étudiants, membres du personnel, corps enseignant, administration, nous appelons à l’apaisement pour éviter toute escalade de la violence à Montpellier comme ailleurs. Il est nécessaire de préserver la démocratie et la liberté d’expression de tous les acteurs du monde étudiant. Des prémices de discussions entre syndicats ainsi qu’entre étudiants ont été engagées ces deux derniers jours qui montrent une volonté de rétablir le calme. Rétablissons le dialogue au sein de nos Universités, au-delà de nos divergences d’opinion, pour le bien de tous.

Charlyne Péculier, référente JAM Hérault
Mathieu Casuccio, co-référent JAM Hérault
Yolaine Vignaud, référente LaREM Hérault
Jérôme Toulza, co-référent LaREM Hérault

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Pascale Fortunat Deschamps et Bruno Pascal "Vivre Le Gard" candidats departementales 2021 sur le canton de Vauvert (©CDS)

Gard : Pascale Fortunat-Deschamps veut « sortir le canton de Vauvert de sa léthargie »

Le rendez-vous avait été donné en début d’après-midi dans un parc bucolique baptisé « Le Cottage » au coeur du village de Vergèze, dans le Gard. Bucolique, l’endroit l’est ; reposant aussi....

[VIDEO] Hérault : 48 collectivités mobilisées contre « le cancer de la cabanisation »

[VIDEO] 5 nouvelles communes ont rejoint les 43 autres signataires de la charte de lutte contre la cabanisation. Ce mercredi 12 mai, le comité de lutte contre la cabanisation, co-présidé...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES

Annonces Légales

Sur Le Mouvement, publier une annonce légale n'a jamais été aussi facile et économique​.