Un accord définitif doit être envisagé avant la fin de l’année, concernant la vente de six réacteurs nucléaires de type EPR à l’Inde. Et pendant ce temps sur le marché, à Sète comme sur tous les marchés en France, la France insoumise fait son travail d’information et de consultation des citoyens.

Convention des insoumis

En novembre, la Convention des insoumis avait défini trois campagnes thématiques à mener : la lutte contre la pauvreté, la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales, la sortie du nucléaire et la promotion des énergies renouvelables.

La sortie du nucléaire et la promotion des énergies renouvelables, première campagne nationale de 2018.

Pour mémoire. Novembre 2017, Nicolas Hulot : « Je préfère le réalisme et la sincérité à la mystification »  avait-il dit, pour expliquer l’abandon de l’objectif de réduction de 75 % à 50 % de la part de l’électricité d’origine nucléaire pour 2025. Cet objectif était pourtant un engagement de campagne d’Emmanuel Macron. Rappelons que l’ancien militant écologiste et animateur télé de 62 ans, aujourd’hui encore ministre de la transition écologique et solidaire, a eu cette phrase d’une justesse redoutable : «  Je me donne un an pour voir si je suis utile ».

Pour lire la suite, vous devez être abonné.

Inscrivez-vous dès maintenant !