Fin 2014, c’est une centaine d’emplois qui disparaissaient. Juin 2018, c’est la fin du site Schneider Electric de Fabrègues. La direction a annoncé, lundi 12 février au matin en CCE, la fermeture de cette unité avec 54 emplois menacés.

De plus, le comité central d’entreprise communique que 15 emplois seraient supprimés au siège de Schneider Electric, à Lattes. Mobilisation annoncée dans les prochains jours par les syndicats.

120 emplois avaient déjà été supprimés en 2013 dans le département. Le groupe Schneider Electric va-t-il complètement disparaitre dans l’Hérault ?