Nîmes, le 12/02/2018 Communiqué de presse n°04/2018

Après la SAUR, le Crédit Foncier et l’Agglomération détroussent les usagers et contribuables nîmois !

L’association « eau bien commun Gard » apporte son total soutien au Collectif pour un Audit Citoyen de la dette publique 30 (CAC 30) dans son combat contre l’emprunt toxique souscrit par la communauté d’Agglomération de Nîmes. Ce collectif a saisi la justice et l’affaire est jugée ce mardi 13 février à 10h au tribunal administratif de Nîmes.

Souscrit sur le budget annexe de l’assainissement, cet emprunt initialement de 10 millions d’euros, va finalement coûter 58,6 millions d’euros aux contribuables et usagers de l’eau de l’Agglomération Nîmoise.

Ce choix politique va se traduire par une difficulté supplémentaire pour l’Agglomération à entretenir le réseau d’eau usée alors que la vétusté de ce réseau (tout comme celui de l’eau potable) se manifeste déjà visiblement par la dégradation de la voirie.

Après : la SAUR qui « se gavait » ; la SAUR qui « oublie » de changer 22000 compteurs payés par les usagers ; après les élus qui soustraient, avec la complicité de la SAUR, 22 millions d’euros au budget annexe de l’eau et de l’assainissement pour alimenter le budget de la Ville de Nîmes ; maintenant l’Agglomération va demander aux usagers et contribuables de rembourser un emprunt toxique !

On le voit chaque jour : il y a urgence à mettre en place un véritable audit indépendant des budgets eau et assainissement.

L’Agglomération ne pourra pas échapper longtemps au débat !

asso eau bien commun gard

Association “eau bien commun Gard”, à but non lucratif, régie par la loi du 1er juillet 1901 Siège : 10 rue Sainte Perpétue – 30000 Nîmes

Email : eaubiencommungard@collectif-citoyen.fr

Site web : http://eaubiencommungard.collectif-citoyen.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/EauBienCommunGard