Philippe Saurel, maire-président de Montpellier a annoncé hier souhaiter que l’actuel stade de la Paillade soit conservé avec des aménagements pour accueillir des entreprises.

Pour les écologistes montpelliérains, c’est du grand n’importe quoi.

Ce projet de nouveau stade, si il venait à voir le jour, et le statut de celui de la Paillade, font l’objet d’annonces différentes tous les mois.

Philippe Saurel s’agite, lance des idées en l’air, au gré de ses humeurs.

La nouvelle du jour, c’est que, finalement, on pourrait faire des travaux à la Mosson pour éviter les inondations et y mettre des entreprises.
Comment ? des travaux sont finalement possibles ? mais il faudrait quand même supprimer le stade ?
Y mettre des entreprises ? donc on nous explique que les supporters ne veulent plus aller à la Paillade, mais les entreprises si ?

Tout ça ne relève finalement que de l’agitation et de l’absence de projet que ce soit pour le stade, le quartier ou la ville.

Les écologistes rappellent que s’il devait y avoir un nouveau stade, cela devrait se faire uniquement sur fonds privés et sans argent public. Aujourd’hui, Montpellier dispose d’un stade emblématique , remis au normes il y a à peine 4 ans, dans le quartier de la Paillade. Celui-ci appartient à l’histoire de la ville et du quartier. Il doit être conservé.

Contacts : 
Manu
 
Reynaud, porte-parole d’EELV Montpellier : 06 86 53 49 51
Bruno Paternot, co-secrétaire d’EELV Montpellier : 06 81 10 44 76
Coralie Mantion, co-secrétaire d’EELV Montpellier : 06 26 94 24 00