Monsieur ParfaitComme dans la célèbre série BD « Monsieur Madame », il y a dans notre paysage politico-culturel un nouveau personnage digne d’être un super héros de cinéma comme Monsieur Patate dans Toy Story, c’est Monsieur Patrimoine, le célèbre animateur Stéphane Bern adoubé de ce titre par Monsieur le Président, en septembre dernier. Son rôle : identifier des monuments en péril, et réfléchir à des moyens innovants pour en financer les restaurations.

Premier exposé de ses idées dans un entretien accordé ce week-end au journal Le Parisien, l’animateur de télévision a affiché ainsi son programme :

  • « faire payer l’entrée des cathédrales… » pour entretenir le patrimoine religieux.
  • « le financement participatif… » il paraitrait dit-il que les Français se mobilisent en masse. Et donc, ils développeraient une passion pour les vieilles pierres ?
  • « marquer les esprits, nous allons essayer de sauver quatorze monuments symboliques en 2018… »
  • « donner plus de sens au grattage et au tirage »… oui La Française des jeux devrait selon lui être motivée comme la loterie anglaise pour gagner et donner, dit-il entre : « 20 et 30 millions d’euros », afin de financer les sites protégés.

De plus, Monsieur patrimoine sait bien exprimer son dissensus avec Monsieur le Président, il « avoue … être en désaccord avec la politique fiscale menée par Emmanuel Macron » (Le Figaro), et sait que notre patrimoine, d’une richesse incomparable est en danger. Il pense d’ailleurs que « soumettre à l’ISF des monuments historiques qui sont ouverts au public et qui sont en milieu rural, c’est une bêtise. » Une idée géniale ? Pour lui, certainement.

Ainsi parlait l’animateur ce week-end, depuis son domicile : le collège royal et militaire de Thiron-Gardais.

collège royal et militaire de Thiron-Gardais