Les victimes de violences sexuelles ont reçu un message important et encourageant de la part de Sandrine Rousseau : « Savoir que l’on est plusieurs victimes à porter plainte donne beaucoup de force. »  Avec la création d’une adresse mail suisjeseule@gmail.com, elle compte ainsi mettre en relation les victimes d’un même agresseur présumé pour faciliter un possible dépôt de plainte groupé. Elle-même accuse Denis Baupin le « libertin incompris », avec 13 autres femmes.

Cinq signalements déclenchent la mise en relation des victimes.

Concrètement quelles sont les fonctionnalités de ce mail ?
Sandrine Rousseau, Présidente de l’association Parler, précise : «nous vous enverrons un court questionnaire à remplir et à nous retourner. Ces informations seront tenues secrètes».
À partir de cinq signalements sur une même personne, les victimes auront la possibilité de prendre contact entre elles. À ce stade la mise en relation a pour objectif de facilité le dépôt de plainte groupé. Aux victimes de décider de le faire ou pas.

À noter donc :
suisjeseule@gmail.com