Mis à jour le 07/09/2017 à 00h30 : Le Bal déFI : la sécurité met fin au Bal !?

Si le bal des pompiers marque l’été avec le 14 juillet, le Bal déFI lui, sonne la rentrée avec tous les espoirs de nouveautés et d’envies d’aller de l’avant, qu’elle promet.

À Montpellier,  tout le monde peut venir y danser !  Samedi 9 septembre, 19h au Parc Tastavin (tram 2 arrêt Mas Drevon) dans l’énergie et la bonne humeur, la musique et la volonté de voir : les jours heureux pour tous.

Comme toutes les belles histoires, le Bal déFI était d’abord une idée: “Et si on faisait un bal pour la rentrée, le bal des insoumis ?” Et lorsqu’on ne laisse pas s’envoler une idée, qu’on la garde, qu’on la nourrit, elle arrive à maturité, elle se transforme en projet et en action.

Le Bal déFI a pris naissance dans l’esprit de trois femmes : Chantal, Valérie et Camélia dont le dynamisme et l’engagement ne lassent pas de surprendre. Elles ont créé l’association « Le Bal déFI ». Soutenue par les militants et les élus de la France Insoumise et par de nombreux bénévoles du monde associatif de Montpellier.

À écouter Chantal, présidente de l’association « Le Bal déFI », ce fut à l’origine plus qu’une simple idée : “un vrai défi !  Un défi qui a l’ambition de se propager dans toute la France. L’engouement pour un bal populaire de la rentrée.”

Si chaque ville organise son Bal déFI, la force festive qu’il rassemblera sera autant d’énergie mobilisée pour affronter, accompagner et colorer les mouvements de la rentrée. Allez les gens ! Du rythme ! Et de la joie !

Si au bal des pompiers, c’est toujours  les mêmes qui dansent  (Jean Nohain – 1948, chanson du bal des pompiers),  au Bal DéFI tout le monde peut danser !  Entrée libre avec bar et restauration, au son de la Fanfare du Comptoir des génies du Jazz Swing New Orléans, ça promet, ça va bouger.

À vos agendas, c’est ce samedi 9 septembre.

lafanfareducomptoir