Aujourd'hui, elle aurait pu être drôle Carole Bureau-Bonnard, députée LREM qui présidait cette séance.

Mais en demandant aux marcheurs de voter à deux reprises "pour", elle mettait en évidence chez ses collègues LREM : leur état permanent d'apprentissage et leur béatitude inquiétante.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :