Aujourd’hui, elle aurait pu être drôle Carole Bureau-Bonnard, députée LREM qui présidait cette séance. Mais en demandant aux marcheurs de voter à deux reprises « pour », elle mettait en évidence chez ses collègues LREM : leur état permanent d’apprentissage et leur béatitude inquiétante. Chose, qu’à bien souligné le député LR Philippe Gosselin : « La phase d’apprentissage, ça va bien. Ici, on n’est plus dans une phase d’apprentissage, on fabrique la loi. Donc il va falloir peut-être appliquer le règlement. » Troublée Carole se plaindra que son micro ne fonctionne pas. Un administrateur tente de lui souffler quelques consignes. En vain, elle continuera à distribuer la parole, pas de doute à l’Assemblée : les élus LREM marchent sur la tête.